Rechercher
  • Sandra Ratel

Comment retenir une nouvelle embauche

À l’ère de la COVID-19, les employeurs doivent user de nouvelles stratégies pour recruter et retenir son personnel. En plus de cela, ils doivent aussi s’assurer de fidéliser leurs nouvelles embauches et ce rapidement! Un nouveau fléau se démarque et il s’agit des candidats embauchés qui ‘’ghostent’’ leur nouvel employeur. Que faire pour essayer que cela ne se produise pas?


Offrez des conditions de travail alléchantes

Tout d’abord, il est important de mettre sur la table vos conditions de travail actuelles et de les comparer avec le marché. Un candidat qui a été interpellé, par exemple par 5 entreprises, n’a pas le même lien avec vous qu’un employé qui vous est fidèle depuis plusieurs années. Ainsi, à moi ns d’un véritable coup de cœur de sa part, il pourrait être tenté de passer d’autres entrevues, ce qui peut rapidement devenir dangereux. Heureusement, si vos conditions offertes sont alléchantes sur le marché, vous pouvez vous pourrez passer à la prochaine étape avec votre candidat.


L’expérience candidat, un must!

L’expérience candidat joue un rôle important pour la marque employeur. Nous sommes loin de la situation du début des années 2000, où les employeurs avaient le gros bout du bâton, désormais on doit faire de la magie afin de dénicher un potentiel candidat et lui faire vivre une expérience unique.


En effet, c’est au moment où un candidat commence son processus de candidature qu’il confirme ou non toutes ses impressions sur l’entreprise et sur son positionnement réel en tant qu’employeur.


Si son expérience est positive, il valide la réputation de l’entreprise. Il lui accorde plus facilement sa confiance et confirme son envie de s’investir dans l’entreprise. Si au contraire, il est déçu, il abandonne sa candidature en cours de route, il n’a plus envie de postuler pour cette entreprise et il peut même dissuader d’autres candidats de postuler en partageant ses impressions négatives.


Pour éviter que cela se produise, faites vous-même l'exercice de ce dont vous auriez besoin afin de vouloir intégrer une nouvelle entreprise. Cela passe souvent par, une réponse rapide lors de la réception de la candidature, un suivi serré lors des entrevues précédentes, et une culture d’entreprise invitante.


Le piège le plus commun : ne pas s'attarder aux détails. N’oubliez pas de bien détailler les prochaines étapes, bien expliquer le rôle du candidat dans l’entreprise et de lui présenter tous les avantages qui s'offrent à lui, même si c’est décrit dans votre offre d’emploi.


L’important c’est de garder contact!

Votre candidat idéal a-t-il accepté le poste? Il est important de garder contact jusqu’à son arrivée officielle dans l’entreprise et même durant les premiers mois suivant son embauche! Parfois, les périodes de préavis peuvent être longues et même être entrecoupées de vacances, ce qui peut laisser au candidat la possibilité de faire d’autres recherches d’emploi s’il n’est pas complètement satisfait de son choix. Faire un suivi avec lui par courriel, ou message texte peut être bénéfique.


Aussi, lui envoyer un plan d’intégration avec les formations qu’il aura à suivre, le nom de ses formateurs, les rencontres avec ses collègues, etc… Vous pouvez aussi lui envoyer à la maison son cadeau de bienvenue et même lui permettre de visiter son environnement de travail ou d’installer ses effets personnels rapidement avant sa vraie date d’arrivée. L’important est de créer un lien avec lui, de rester disponible et réagir rapidement aux situations qui pourraient survenir!


Une solution miracle ?

Il n’y a pas de solution miracle, l’important reste néanmoins de favoriser les échanges, de rester disponible et de bien sûr s’assurer d’avoir des conditions de travail qui sont intéressantes sur le marché.


N’hésitez pas à communiquer avec nos experts en ressources humaines et marque employeur si vous désirez approfondir le sujet et améliorer vos processus!




0 vue0 commentaire